Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet double surpiqué en 4 étapes

Comme je vous le disais dans le précédent article sur l’ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) pour moi quand on parle ”ourlet” automatiquement c’est à l’ourlet double que je pense parce que je l’ai appris comme ça.
C’est le type d’ourlet le plus utilisé parce qu’il est facile à réaliser, permet une jolie finition et ne nécessite aucune autre machine, contrairement à l’ourlet simple qui à besoin d’une surjeteuse. Tout comme l’ourlet simple il est facile et rapide à réaliser, peut être utiliser pour absolument tous les vêtements et le plus couramment utiliser.

On l’appelle ourlet double parce qu’il est remplié 2 fois alors que l’ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) est lui remplié 1 fois.

Comment faire un ourlet double surpiqué?

Dans l’éventualité ou vous souhaitez reproduire l’échantillon que je vais faire pour comprendre la technique Vous aurez besoin :
Tissu toile 100% coton
Règle à ourlet (réglet ou autre accessoire de mesure)
-Petit ciseaux ou coupe fil
Fil
-Fer à repasser
Machine à coudre

Comme je vous l’ai dit au début de cette série d’article, pour chaque pièce d’études je souhaite obtenir une pièce fini qui fait 10*20 cm avec un ourlet de 2cm, donc :
10 + 2 (valeur d’ourlet) + 1 (valeur de couture) = 13 donc 2 cm pour la valeur d’ourlet et 1 pour la valeur de couture

1/ Remplier à 1 cm sur l’envers
Dans mon cas il n’y a pas d’endroit ni d’envers donc le côté ou je réalise l’ourlet le devient automatiquement.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

1er rempli de l’ourlet double

2/ Remplier à 2 cm sur l’envers.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

2ème rempli de l’ourlet double

3/ Surpiquer l’ourlet double
Remarque :
-La surpiqure de l’ourlet double se fait nervure sur l’envers
-Point d’arrêt au début et à la fin de la couture.

L’ourlet double surpiquer fini (envers)

4/ Éplucher

L’ourlet double surpiquer fini (envers)

Voilà c’est fini ! Facile, n’est ce pas ?

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter surtout pas à m’envoyer vos photos si vous faite la pièce d’étude de l’ourlet double, ça me ferai très plaisir de voir vos réalisations.

Dans le prochain article qui sera certainement publier la semaine prochaine, j’aborderai l’ourlet mouchoir.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !

Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet simple (ourlet surjeté ou rempli) en 4 étapes

L'ourlet simple en 4 étapes

Pour commencer cette série de tutos DIY d’ourlets je vais vous parler de l’ourlet simple qui est également appelé : ourlet surjeté (lorsqu’il que le bord du tissu est surfilé).
Pour ma part je l’appelle en toute circonstance “rempli” parce que je l’ai appris comme ça et quand on me parle de “ourlet” c’est l’ourlet double. Enfin… ce n’est que des divergences de langages.

L’ourlet simple ou ourlet surjeté (rempli), est l’un des ourlet les plus faciles à réaliser. Il peut s’utiliser pour absolument tous les vêtements, les tissus mais en termes de qualités on a tendance à utiliser d’autre type d’ourlet notamment l’ourlet double.

Comment faire un ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) ?

Dans l’éventualité ou vous souhaitez reproduire l’échantillon que je vais faire pour comprendre la technique. Vous aurez besoin :
Tissu toile 100% coton
Règle à ourlet (réglet ou autre accessoire de mesure)
-Petit ciseaux ou coupe fil
Fil
-Fer à repasser
-Surjeteuse
Machine à coudre

Comme je vous l’ai dit précédemment dans l’article d’introduction de cette série : « Ourlet : les différents types« , je souhaite obtenir une pièce finie qui fait 10*20 cm, donc :
10 + 2 (valeur d’ourlet) + 0,5 (valeur de couture) = 12,5 il me faut couper un morceau de tissu de 12,5*20 cm

1/ Surfiler le bas du tissu sur l’endroit
Dans mon cas il n’y a pas d’endroit ni d’envers donc le côté ou je réalise le surfile le devient automatiquement.

Tissu surfiler

2/ Remplier à 2,5 cm sur l’envers.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

Tissu remplier à 2,5 cm sur l’envers

3/ Surpiquer à 0,5 cm du bord du rempli
Remarque :
-La surpiqure de l’ourlet simple se fait sur l’envers en suivant le bord du rempli (coté surfile)
-Point d’arrêt au début et à la fin de la couture

Ourlet simple de 2 cm fini (envers)

4/ Éplucher

Ourlet simple de 2 cm fini (endroit)

Voilà c’est fini ! Facile, n’est ce pas ?

Pourquoi et quand faut-il surjeter pour faire un ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) ?

Il faut surfiler la matière lorsqu’elle s’effiloche, donc ça se fera systématiquement pour des tissus en toiles, et sur certains jersey qui se détricote facilement.
Il n’y a pas besoin de le faire pour le cuir (simili-cuir, cuir vegan), il faudra cependant veiller à bien couper. Étant donné que la couture se fait en suivant le bord coupé si le cuir (simili-cuir, cuir vegan) n’est pas bien coupé bien droit la couture ne sera pas jolie.

Astuce :
-Dans le cadre d’un ourlet simple en cuir (simili-cuir, cuir vegan), ces matières ne peuvent être repasser pour maintenir le rempli, c’est pourquoi, il faut utiliser une bande autocollante double face
-Si vous n’êtes pas équiper d’une surjeteuse vous pouvez faire un point zig zag au bord de votre tissu, il ne s’effilochera pas de cette manière. Sinon, opter pour l’ourlet double qui ne nécessite pas de surjeteuse

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter surtout pas à m’envoyer vos photos si vous faite la pièce d’étude de l’ourlet simple, ça me ferai très plaisir de voir vos réalisations.

Dans le prochain article qui sera certainement publier la semaine prochaine, j’aborderai l’ourlet double.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !

Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet : les différents types

Cet article est le début d’une série qui traite des différents types d’ourlets machines et des techniques pour les réaliser. J’aurai bien voulu les réunir en un seul article cependant, je souhaite prendre le temps de vous expliquer chaque technique d’ourlet étape par étape. Il est donc plus judicieux de les faire un par un progressivement, du plus simple au plus complexe, en les illustrant par des photos.

Cette série pourra être utile aussi bien pour les personnes passionnées de couture mais aussi celles qui souhaitent faire des retouches à la maison de façon occasionnelle.

Qu’est-ce qu’un ourlet ?

L’ourlet est une finition qui consiste à plier le tissu et le surpiquer. Les ourlets sont utilisés sur les extrémités des vêtements (bas de manches, de pantalons, jupes…).
Je crois sincèrement que je n’ai jamais réalisé un vêtement non doublé qui n’a pas eu besoin d’un ourlet à un moment. Il en existe une multitude :
-l’ourlet simple
l’ourlet double
-l’ourlet mouchoir
-l’ourlet roulotté
-le faux ourlet
-l’ourlet revers

Comment choisir le type d’ourlet ?

Le type d’ourlet est déterminé selon le vêtement, la matière utilisée et la qualité souhaitée. Pour les personnes qui achètent des patrons, le type d’ourlet est défini par les instructions du patron.
Cependant, grâce à la série qui va suivre vous pourrez les remplacer en fonction de votre tissu ou de vos goûts personnels.

Cette série de pièces d’études je vais systématiquement faire en sorte de finir avec une pièce finie qui fait 10 cm de longueur sur 20 cm de largeur, avec un ourlet de 2 cm (sauf cas particuliers).

Catégories
Trousse de couture

Comment choisir une aiguilles pour machines à coudre familiale ?

L’aiguille d’une machine à coudre peut littéralement faire ou détruire une couture, c’est pourquoi il ne faut pas la négliger.

L’aiguille est l’une des sources d’une couture de qualité. Coudre avec une aiguille de machine  à coudre abîmée ou usée peut entraîner toutes sortes de tracas :
-Casse du fils/de l’aiguilles
-Fils qui s’effiloche
-Points qui sautes
-Coutures irrégulières
-Froncer du tissu ou même abîmé le tissu définitivement
En conséquence, il faut veiller à bien choisir son aiguille et la changer dès que nécessaires !

Pour commencer, je vais expliquer les différentes parties et fonctions de l’aiguille pour machine à coudre familiale :

Les différentes parties et fonctions de l’aiguille pour machine à coudre familiale

Les parties d'une aiguilles machine à coudre familiale
Les parties d’une aiguilles machine à coudre familiale

Le talon

C’est la partie de l’aiguille la plus épaisse, qui s’insère dans la machine à coudre. Les aiguilles de machine familial possèdent un côté plat et un côté bombé. Ce qui permet de positionner facilement l’aiguille. Alors que pour les machines à coudre professionnelles la tige est complètement bombé. C’est la rainure qui sert de repère pour le sens de l’aiguille.
L’installation de l’aiguille sur la machine à coudre familial se fait toujours le côté plat à l’arrière et le côté bombé face à soi.

La tige

Le « corps » de l’aiguille, c’est la partie qui part du talon jusqu’à la pointe. Elle se compose de la rainure, de l’entaille/creux, du chas et de la pointe.

La rainure

C’est une raie qui s’étend sur toute la longueur de la tige. La rainure contient le fil pour qu’il soit bien orienté durant la couture. La forme et à la longueur, est variable en fonction du type d’aiguille.
Le diamètre du fil utilisé ne doit pas occuper plus de 40% de la rainure.

L’entaille/le creux

C’est une empreinte sur le dos qui permet de créer un point correct. Il aide le crochet de la canette à saisir doucement le fil sous la plaque de griffe de la machine.

Le chas

C’est le trou qui permet de passer le fil dans l’aiguille. La taille du chas varie en fonction de la rainure de l’aiguille. Parfaitement lisse, il est poli pour que le fil ne s’use pas, ne se casse pas ou ne se bloque. Le fil peut néanmoins s’effilocher et se casser, si le chas est trop petit ou trop grand.

La pointe

La pointe de l’aiguille est le premier contact avec le tissu, c’est elle qui va percer la matière. Ça taille se rapporte également, à la rainure. La forme varie en fonction de la matière :
-Pointues pour les tissus épais et denses
-Arrondie pour les tissus fin et fragiles
Donc, bien choisir le type d’aiguille pour qu’elle soit adapter pour chaque confection.

Durée de vie des aiguilles

Peut de personne on en connaissance mais les aiguilles de machine à coudre ont une durée de vie. Cette durée de vie est comprise entre 6 à 8 heures, ce qui correspond à une journée de travail. Et cela peut être encore moins pour des tissus très lourds. Heureusement, les aiguilles sont l’un des éléments les moins coûteux en couture. Comptez en moyenne 4,60 € pour un pack de 10 aiguille universelle.

C’est se rendre service et à la machine à coudre, de changer d’aiguille à chaque nouveau projet.

Comment choisir l’aiguille pour machine à coudre familiale ?

Le type et la taille de l’aiguille sont les maîtres mots ici. Il faut sélectionner le type d’aiguille en fonction du type de matière (c’est à dire toile, maille ou cuir).
La taille de l’aiguille est déterminée par l’épaisseur du fil et le poids de la matière qui est utilisé pour la réalisation du projet.

Les différents types de pointe d'aiguille pour machine à coudre familiale
Présentation des différents types de pointe d’aiguille pour machine à coudre familiale

Types d’aiguilles

Il existe trois principaux types d’aiguilles utilisées pour la majorité des travaux de couture. Ainsi que de nombreuses autres aiguilles spéciales, mais laissons celles la de côté pour le moment.

Les aiguilles Universelles

Les aiguilles universelles ont une pointe légèrement arrondie. Cette aiguille à usage général doit être utilisée sur les tissus et certains tricots robustes.

Les aiguilles Jersey

Les aiguilles de Jersey ont une pointe avec un bout arrondi spécialement conçue pour les tissus tricotés car elles glissent entre les fibres du tricot et ne les cassent pas ni ne les endommagent pendant la couture.

Les aiguilles Stretch

Les aiguilles Stretch, souvent confondues avec les aiguilles de Jersey. Elles ont une pointe également arrondi spécialement conçus pour des tissus stretch et élastiques. Pour réaliser un maillot de bain par exemple c’est l’aiguille idéale.

Outre ces trois modèles, il existe des aiguilles spéciales pour la couture avec le denim (Jean), le cuir et la couture de suédine, les surpiqûres, la broderie, ainsi que des aiguilles spécifiques pour le matelassage

Dimensions des aiguilles

Il existe deux systèmes de mesure pour les aiguilles : l’européenne et l’américaine. Les tailles européennes vont de 60 à 120 et les tailles d’aiguilles américaines varient de 8 à 19. Plus le nombre est élevé, plus l’aiguille est large.

Souvent les deux numéros de dimension sont sur sur l’emballage des aiguilles, comme 60/8 et 70/10. Il y a encore un chiffre à connaître : les aiguilles de machines à coudre familiales sont classées dans le système 130/705 H et est également indiqué sur la boîte des aiguilles. Cela indique que l’aiguille est conçue pour être utilisée sur des machines à coudre familiales et non pour des machines industrielles. La désignation signifie que les aiguilles ont une tige plate.


Les choses à retenir

-Sélectionner le type d’aiguille en fonction de la matières ou du projet
-Déterminer la taille appropriée en fonction du poids/épaisseur du tissu et de la taille du fil que vous allez utiliser
-Changer régulièrement l’aiguille

Inscrivez vous à la newsletter pour télécharger le guide complet pour bien choisir l’aiguille machine adaptée à votre projet et être avertie des prochains articles.

Cliquez sur le lien pour télécharger votre guide aiguille machine :
Guide complet Comment choisir son aiguille machine 

Si vous désirez en savoir plus sur les aiguilles pour machine à coudre. Je vous invite à lire Histoire d’aiguilles et vous pouvez également en savoir plus sur les indispensables épingles pour la couture.

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter pas a vous abonnez à la newsletter pour ne pas manquer les prochains articles. A partager, laisser un commentaire pour me donner votre avis sur l’article ou si vous avez des sujets que vous souhaiteriez que j’aborde.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !