Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet double surpiqué en 4 étapes

Comme je vous le disais dans le précédent article sur l’ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) pour moi quand on parle ”ourlet” automatiquement c’est à l’ourlet double que je pense parce que je l’ai appris comme ça.
C’est le type d’ourlet le plus utilisé parce qu’il est facile à réaliser, permet une jolie finition et ne nécessite aucune autre machine, contrairement à l’ourlet simple qui à besoin d’une surjeteuse. Tout comme l’ourlet simple il est facile et rapide à réaliser, peut être utiliser pour absolument tous les vêtements et le plus couramment utiliser.

On l’appelle ourlet double parce qu’il est remplié 2 fois alors que l’ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) est lui remplié 1 fois.

Comment faire un ourlet double surpiqué?

Dans l’éventualité ou vous souhaitez reproduire l’échantillon que je vais faire pour comprendre la technique Vous aurez besoin :
Tissu toile 100% coton
Règle à ourlet (réglet ou autre accessoire de mesure)
-Petit ciseaux ou coupe fil
Fil
-Fer à repasser
Machine à coudre

Comme je vous l’ai dit au début de cette série d’article, pour chaque pièce d’études je souhaite obtenir une pièce fini qui fait 10*20 cm avec un ourlet de 2cm, donc :
10 + 2 (valeur d’ourlet) + 1 (valeur de couture) = 13 donc 2 cm pour la valeur d’ourlet et 1 pour la valeur de couture

1/ Remplier à 1 cm sur l’envers
Dans mon cas il n’y a pas d’endroit ni d’envers donc le côté ou je réalise l’ourlet le devient automatiquement.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

1er rempli de l’ourlet double

2/ Remplier à 2 cm sur l’envers.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

2ème rempli de l’ourlet double

3/ Surpiquer l’ourlet double
Remarque :
-La surpiqure de l’ourlet double se fait nervure sur l’envers
-Point d’arrêt au début et à la fin de la couture.

L’ourlet double surpiquer fini (envers)

4/ Éplucher

L’ourlet double surpiquer fini (envers)

Voilà c’est fini ! Facile, n’est ce pas ?

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter surtout pas à m’envoyer vos photos si vous faite la pièce d’étude de l’ourlet double, ça me ferai très plaisir de voir vos réalisations.

Dans le prochain article qui sera certainement publier la semaine prochaine, j’aborderai l’ourlet mouchoir.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !

Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet simple (ourlet surjeté ou rempli) en 4 étapes

L'ourlet simple en 4 étapes

Pour commencer cette série de tutos DIY d’ourlets je vais vous parler de l’ourlet simple qui est également appelé : ourlet surjeté (lorsqu’il que le bord du tissu est surfilé).
Pour ma part je l’appelle en toute circonstance “rempli” parce que je l’ai appris comme ça et quand on me parle de “ourlet” c’est l’ourlet double. Enfin… ce n’est que des divergences de langages.

L’ourlet simple ou ourlet surjeté (rempli), est l’un des ourlet les plus faciles à réaliser. Il peut s’utiliser pour absolument tous les vêtements, les tissus mais en termes de qualités on a tendance à utiliser d’autre type d’ourlet notamment l’ourlet double.

Comment faire un ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) ?

Dans l’éventualité ou vous souhaitez reproduire l’échantillon que je vais faire pour comprendre la technique. Vous aurez besoin :
Tissu toile 100% coton
Règle à ourlet (réglet ou autre accessoire de mesure)
-Petit ciseaux ou coupe fil
Fil
-Fer à repasser
-Surjeteuse
Machine à coudre

Comme je vous l’ai dit précédemment dans l’article d’introduction de cette série : « Ourlet : les différents types« , je souhaite obtenir une pièce finie qui fait 10*20 cm, donc :
10 + 2 (valeur d’ourlet) + 0,5 (valeur de couture) = 12,5 il me faut couper un morceau de tissu de 12,5*20 cm

1/ Surfiler le bas du tissu sur l’endroit
Dans mon cas il n’y a pas d’endroit ni d’envers donc le côté ou je réalise le surfile le devient automatiquement.

Tissu surfiler

2/ Remplier à 2,5 cm sur l’envers.
Remarque :
-Marquer le pli au fer

Tissu remplier à 2,5 cm sur l’envers

3/ Surpiquer à 0,5 cm du bord du rempli
Remarque :
-La surpiqure de l’ourlet simple se fait sur l’envers en suivant le bord du rempli (coté surfile)
-Point d’arrêt au début et à la fin de la couture

Ourlet simple de 2 cm fini (envers)

4/ Éplucher

Ourlet simple de 2 cm fini (endroit)

Voilà c’est fini ! Facile, n’est ce pas ?

Pourquoi et quand faut-il surjeter pour faire un ourlet simple (ourlet surjeté/rempli) ?

Il faut surfiler la matière lorsqu’elle s’effiloche, donc ça se fera systématiquement pour des tissus en toiles, et sur certains jersey qui se détricote facilement.
Il n’y a pas besoin de le faire pour le cuir (simili-cuir, cuir vegan), il faudra cependant veiller à bien couper. Étant donné que la couture se fait en suivant le bord coupé si le cuir (simili-cuir, cuir vegan) n’est pas bien coupé bien droit la couture ne sera pas jolie.

Astuce :
-Dans le cadre d’un ourlet simple en cuir (simili-cuir, cuir vegan), ces matières ne peuvent être repasser pour maintenir le rempli, c’est pourquoi, il faut utiliser une bande autocollante double face
-Si vous n’êtes pas équiper d’une surjeteuse vous pouvez faire un point zig zag au bord de votre tissu, il ne s’effilochera pas de cette manière. Sinon, opter pour l’ourlet double qui ne nécessite pas de surjeteuse

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter surtout pas à m’envoyer vos photos si vous faite la pièce d’étude de l’ourlet simple, ça me ferai très plaisir de voir vos réalisations.

Dans le prochain article qui sera certainement publier la semaine prochaine, j’aborderai l’ourlet double.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !

Catégories
Finitions Technique couture Tutoriels de couture

Ourlet : les différents types

Cet article est le début d’une série qui traite des différents types d’ourlets machines et des techniques pour les réaliser. J’aurai bien voulu les réunir en un seul article cependant, je souhaite prendre le temps de vous expliquer chaque technique d’ourlet étape par étape. Il est donc plus judicieux de les faire un par un progressivement, du plus simple au plus complexe, en les illustrant par des photos.

Cette série pourra être utile aussi bien pour les personnes passionnées de couture mais aussi celles qui souhaitent faire des retouches à la maison de façon occasionnelle.

Qu’est-ce qu’un ourlet ?

L’ourlet est une finition qui consiste à plier le tissu et le surpiquer. Les ourlets sont utilisés sur les extrémités des vêtements (bas de manches, de pantalons, jupes…).
Je crois sincèrement que je n’ai jamais réalisé un vêtement non doublé qui n’a pas eu besoin d’un ourlet à un moment. Il en existe une multitude :
-l’ourlet simple
l’ourlet double
-l’ourlet mouchoir
-l’ourlet roulotté
-le faux ourlet
-l’ourlet revers

Comment choisir le type d’ourlet ?

Le type d’ourlet est déterminé selon le vêtement, la matière utilisée et la qualité souhaitée. Pour les personnes qui achètent des patrons, le type d’ourlet est défini par les instructions du patron.
Cependant, grâce à la série qui va suivre vous pourrez les remplacer en fonction de votre tissu ou de vos goûts personnels.

Cette série de pièces d’études je vais systématiquement faire en sorte de finir avec une pièce finie qui fait 10 cm de longueur sur 20 cm de largeur, avec un ourlet de 2 cm (sauf cas particuliers).

Catégories
Accessoires Tutoriels de couture

Masque de protection AFNOR

Après avoir déclenché une vague de controverse sur l’utilité du masque de protection en tissu, les choses semblent se calmer un peu. L’AFNOR (Association Française de Normalisation) a standardisé le masque en tissu courant mars 2020. L’association a réalisé un rapport expliquant comment fabriquer et utiliser ce masque facial en tissu aussi appelé masque barrière.

Loin de suggérer qu’un masque facial en tissu vous protège, vous et les personnes qui vous entourent, autant qu’un masque médical FFP2. Le masque de protection norme AFNOR est un masque facial destiné au grand public, pour protéger la population saine afin de limiter la transmission :
“Son port limité à une demi-journée permet de constituer une barrière de protection contre une éventuelle pénétration virale dans la zone bouche et nez de son utilisateur ou d’une personne se trouvant à proximité. Il a pour vocation de protéger cette zone contre tout contact avec les mains.”
Guide d’exigences minimales, de méthodes d’essais,de confection et d’usage

L’AFNOR souligne également que le masque norme AFNOR est à utiliser en complément des 5 gestes barrières :
1 PRÉVENTION Restez chez vous
2 COUDE.Toussez dedans
3 VISAGE. Évitez de le toucher
4 DISTANCES. Gardez-les
5 MAINS. Lavez-les souvent
Pour en savoir plus : Infos Coronavirus

En conséquence, le port d’un masque facial en tissu est mieux que rien, voici un tutoriel étape par étape facile pour vous aider à créer votre propre masque personnalisé en respectant les recommandations et le modèle AFNOR.

J’ai ajouté quelques modifications pour des raisons pratiques et esthétiques, ce qui ne changent en aucun cas les propriétés ou la structure du masque. Ainsi le modèle que je vous propose offrira la possibilité d’insérer un filtre et/ou un pince nez, afin d’éviter la formation de buée sur les lunettes.

DIY : Masque de protection AFNOR

Machine à coudre – Surjeteuse – Fer à repasser

[pins id= »416″]

Matériels :
-Gel hydroalcoolique
-Tissu 100% coton
-Élastique plat
-1 bobine de fil en coton
-10 pinces prodiges
-1 paire de ciseaux à tissu
-1 paire de ciseaux à papier
-1 craie ou stylo pour tissu

Optionnel :
-1 règle
-1 paire de petit ciseau (cigogne)
-1 paire de gant

Cliquez sur le lien pour télécharger le patron :
Patron et gabarit masque barrière AFNOR

Instructions :
A l’aide du patron qu’il faut avoir préalablement télécharger et imprimer. Couper dans le/les tissus de votre choix et l’élastique :
-Extérieur x1
-Doublure x1 pour un masque double épaisseur
x2 pour un masque triple épaisseur
-Elastique x2 Attention la longueur à couper varie selon l’élasticité de l’élastique. Les valeurs données correspondent aux élastiques vendu dans la boutique en ligne)
-pour de l’élastique 3 mm : 21 cm femme / 23 cm homme / 19 cm enfant
-pour de l’élastique 5 mm : 22 cm femme / 24 cm homme / 20 cm enfant
-pour de l’élastique 7 mm : 20 cm femme / 22 cm homme / 18 cm enfant
Remarque : Bien reporter tous les crans sur le tissu (Extérieur et Doublure) pour faciliter l’assemblage du masque AFNOR
DIY Masque de protection norme AFNOR1. Surjeter le haut de l’Extérieur

2. Surjeter le haut des doublures, en les superposant endroit contre envers
Remarque : Maintenir avec les pinces prodiges

  DIY Masque de protection norme AFNOR
 

3. Assembler le haut de l’Extérieur avec le haut de la Doublure à 1 cm, endroit contre endroit. En respectant les crans.
Remarque : Bien positionner cran sur cran. Faire un point d’arrêt début et fin de chaque couture. Ouvrir la couture

   

4. Plaquer les élastiques sur l’Extérieur à 0,5 cm, en respectant les crans
Remarque : Ne pas faire de point d’arrêt, c’est une étape intermédiaire. Elle permet de maintenir les élastiques, ainsi faciliter l’assemblage des côtés à l’étape. Pour les plus habile cette étape n’est pas nécessaire. Absolument faire la couture à moins 1cm pour ne pas réduire l’efficacité du masque

5. Assembler le bas de l’Extérieur avec le bas de la Doublure à 1 cm, endroit contre endroit.
Remarque : Maintenir avec les pinces prodiges. Faire un point d’arrêt au début et à la fin de la couture. Être attentif à ne pas prendre l’élastique

 

6. Assembler les côtés du masque barrière AFNOR
Remarque : Faire correspondre les crans de l’Extérieur et de la Doublure. Faire un point d’arrêt au début et à la fin de chaque couture. Bien éplucher et retirer les coutures qui servent à maintenir les élastiques

 

7. Retourner le masque par l’ouverture laissée en haut

 

8. Surpiquer le haut et le bas du masque barrière AFNOR dans les rainures des assemblages
Remarque : Faire un point d’arrêt au début et à la fin de chaque surpiqûres. Faire attention à l’ouverture en haut.

9. A l’aide du gabarit qui est fourni avec le patron que vous pouvez télécharger à la fin de ce tuto DIY et d’un stylo magique. Marquer les crans de pliage sur l’envers. Former les plis en suivant le schéma ou à l’aide de cette vidéo.
Remarque : Maintenir les plis avec les pinces prodiges

 

10. Surpiquer les côtés à 0,5 cm pour maintenir les plis
Remarque : Pour les parties les plus épaisses, manœuvrer à la main le volant de la machine

C’est fini, votre masque barrière à plis AFNOR est prêt, vous pouvez y insérer un pince nez pour que ce soit plus confortable !

J’espère que cette article vous aura plu, et que vous avez pu découvrir de nouvelles choses, approfondir vos connaissances… N’hésiter surtout pas à m’envoyer vos photos si vous faite le masque, ça me ferai très plaisir de voir vos réalisations. Laisser un commentaire pour me donner votre avis sur ce tuto ou si vous avez des sujets que vous souhaiteriez que j’aborde.

En attendant, à vos ciseaux et bonne couture !