Beaucoup pensent qu’il n’est pas nécessaire de laver le tissu. Cependant, beaucoup changent d’avis après qu’un vêtement qu’ils ont confectionné sans lavage soit passé par le lave linge.

Je vais vous expliquer pourquoi il est essentielle de laver et comment le faire. Spécifiquement du lavage du tissu et de la manière de traiter chaque type de fibre avant de l’utiliser pour confectionner vos vêtements.

Comment et pourquoi laver le tissu avant de coudre ?
Comment et pourquoi laver le tissu avant de coudre ?

Pourquoi laver le tissu avant de coudre est-il important ?

Il est important de laver vos tissus avant de le coudre pour plusieurs raisons.

Une des réponses la plus simple et la plus importante est que de nombreux tissus rétrécissent au lavage. En particulier au premier lavage, d’ailleurs des tissus peuvent continuer à rétrécir un peu après le premier lavage. Quelques exemples : la flanelle et le jersey interlock. Le premier lavage est donc crucial, d’autant plus que la plupart des tissus rétrécissent plus en longueur qu’en largeur. Il n’y a rien de pire que de faire un vêtement qui convient. Pour découvrir qu’il est plus petit et plus court de plusieurs centimètres après son premier passage à la machine à laver !

C’est également important de laver les tissus pour éliminer tout colorant ou produit chimique ayant servi à la fabrication et à la finition du tissu. Après tout, vous ne voulez probablement pas manipuler de produits chimiques si ce n’est pas absolument nécessaire, non ? Vous ne voulez pas non plus coloré les vêtements de votre moitié, de vos enfants ou découvrir que votre robe blanche a viré au rouge ? Parce que votre tissu aura déteint dans la machine. Il est donc préférable de laver votre tissu avant qu’il ne se répande sur les vêtements de toute la famille.

Une des dernières raisons de laver le tissu avant de l’utiliser pour coudre, c’est que cela va aider. Notamment, à savoir comment traiter le vêtement une fois fini, c’est un véritable test qui servira pour durabilité de votre réalisation…

Quels tissus doivent être laver avant de coudre ?

Voici un des secrets de l’industrie textile :

Il est parfois plus facile pour un fabricant de vous recommander le nettoyer à sec de vos vêtements. Alors qu’en réalité, le textile lui-même aurait pu être lavable. La raison ? Tout étiquetage de tissu doit être complété par des tests sur les textiles. Ce qui peut demander beaucoup de place, être coûteux et prendre beaucoup de temps. Tout le monde n’a pas le temps encore moins le budget pour le faire. Cerise sur le gâteau vos vêtements coûterait aussi plus cher.

C’est pourquoi, les fabricants vous recommandent le plus souvent le “nettoyage à sec uniquement”. Bien sûr, le fabricant n’aura pas non plus pris en compte le rétrécissement qui se produirait si vous ne suivez pas la recommandation. Que vous décidez de tout de même laver réellement le vêtement à la machine. Dans de nombreux cas, vous ne devriez vraiment pas le laver à la machine.

Donc, encore une fois, l’avantage du fait maison ou de passé par mes services est que votre tissu sera lavé Ce qui va rendre le vêtement lavable à la machine. En conséquence, éviter les coûts liés aux produits chimiques ou du pressing pour le nettoyage à sec.

Quand n'y a-t-il pas besoin de laver un tissu avant de coudre ?

Si vous êtes absolument certain de nettoyer votre vêtement fini à sec, vous pouvez ignorer le lavage. C’est également le cas si par exemple, vous allez le travailler avec du cuir, du daim ou de la fourrure.

De plus, si vous réalisez un vêtement qui implique beaucoup d’interfaces, de finitions ou de détails sur mesure. Je pense particulièrement aux tenues de soirée et aux costumes. Il peut être préférable de réserver le vêtement fini au nettoyage à sec. Cependant, dans de nombreux cas, vous pouvez toujours laver les tissus eux-mêmes.Vous devrez donc utiliser votre propre jugement.

Quand faut-il laver un tissu avant de coudre ?

En règle générale, je lave tout, si c’est possible, dès que ça arrive à l’atelier. Que ce soit mes tissus ou ceux des clients, avant qu’il ne soit ranger ou utiliser. De cette façon, je n’oublie pas de le laver !

Comment laver le tissu avant de coudre ?

Quelques directives générales pour vous aider à démarrer

En général, vous devez laver en fonction de la fibre plutôt que du type de tissu. Ainsi, par exemple, je parlerai de coton plutôt que de mousseline ou de velours côtelé. La fibre est l’information importante ici, on s’est compris ?

En outre, lorsque je lave un tissu, je préfère le traiter un peu moins bien que le vêtement fini. En d’autres termes, même si je recommande vivement à mes clients de ne pas le passé dans le sèche-linge. Il est parfois possible que je le mette à sécher malgré tout au sèche-linge. De cette manière le tissu est “forcé” le plus possible au rétrécissement. De cette façon, je n’ai pas à m’inquiéter de la possibilité qu’un client rebelle le passe par la suite dans le sèche-linge. En le traitant sévèrement la première fois, c’est une assurance de minimiser le rétrécissement plus tard.

Si vous pensez que votre tissu risque de dégorger ou de libérer beaucoup de colorant. Pensez de jeter un anti-décoloration dans le lave-linge avec votre tissu. Vous pouvez le vérifier à l’avance. Passez un morceau de tissu blanc humide pendant une minute pour voir si la couleur se transfère sur le blanc.

Avec certaines fibres, j’ajoute également du vinaigre blanc à un pré-trempage pour empêcher les teintures de s’échapper du tissu. Mais vous aurez probablement plus de chance avec des produits professionnels.

Astuce :
Le vinaigre blanc est idéal pour éliminer tout excès de savon de votre cycle de lavage. Il ramollira également vos serviettes afin que vous n’ayez pas besoin d’utiliser d’assouplissant.

Le lavage, fibre par fibre

Voici une courte liste de la procédure de lavage de chaque fibre

Je tiens a précisé que ces recommandations sont tout à fait personnelle. Sans doute qu’en discutant avec une autre personne cela ne correspondra pas forcément à ce qui va suivre. Avant tout, j’utilise rarement le sèche-linge, alors gardez cela à l’esprit si vous vous avez l’habitude d’utiliser un sèche-linge.

Coton

La plupart des cotons sont faciles d’entretiens et peuvent être lavé et séché à la machine sans trop de souci. Après le lavage et le séchage, je préfère repasser tout ce qui est en coton après l’avoir bien secoué. Ceci élimine la plupart des plis et aide les fibres à mieux paraître et à durer plus longtemps.

Lin

Le lin peut être lavé en machine sans problème. Si vous mettez du lin dans le sèche linge, les fibres se décomposent plus rapidement et le tissu sera plus froissé. Cependant, il est possible de sécher le lin au sèche-linge afin de le réduire autant que possible. Si vous utilisez le sèche-linge, au repassage ne pas hésiter à mettre beaucoup de vapeur pour aider à humidifier le tissu afin de le défroisser.

Laine

Je lave presque toujours la laine à la main ou à la machine à laver sur un réglage délicat. En utilisant de l’eau froide pour que les fibres ne s’abîment pas. La laine doit toujours être séchée à l’air, puis repassée avec beaucoup de vapeur pour rétrécir un peu le tissu avant de le couper. Je lave la laine de cette façon même si je prévois de laver à la main ou à sec le vêtement fini, et je n’ai jamais eu aucun problème jusqu’à maintenant

Soie

La soie c’est toujours à la main avec une lessive sans danger pour les couleurs ou un savon doux, puis être séchée à l’air. Le nettoyage à sec est préférable si vous souhaitez conserver les propriétés, mais pour des tissus comme l’organza, je trouve que le lavage à la main est très bien. 

Viscose (Rayonne)

Ce tissu rétrécit un peu lorsqu’il est lavé, mais plutôt que de le mettre dans le sèche-linge pour le rétrécir davantage, je le sèche presque toujours à l’air, car il se froisse beaucoup et ne doit être repasser qu’avec un fer tiède donc ça ne part pas.
Si vous souhaitez utiliser le sèche-linge, utilisez donc un réglage basse température et essayez de retirer le tissu avant qu’il ne soit complètement séché.

Acétate, acrylique, nylon et polyester

Je les lave également à la machine à laver et sécher à l’air. Cela aidera à réduire l’électricité statique. Soyez particulièrement doux avec l’acétate car il est fragile lorsqu’il est mouillé.Si vous souhaitez utiliser le sèche-linge, utilisez donc un réglage basse température et essayez de retirer le tissu avant qu’il ne soit complètement séché.

Lyocell (Tencel)

Je préfère laver à la machine à laver et sécher à l’air ce tissu, bien que vous puissiez probablement le mettre au sèche-linge.

J’espère que ces conseils vous aideront à laver vos tissus et à prendre soin de vos coutures une fois celle-ci terminées.

De plus, si vous souhaitez en savoir plus sur les qualités de chaque fibre, vous trouverez quelques articles sur le blog qui pourront vous aidez à en apprendre davantage sur les fibres naturelles et les fibres artificielles. Le livre Technologie des tissus” par Christiane GARAUD  est également très intéressant pour approfondir vos connaissances.